Examens de dépistage préventif importants

Découvrez ces examens de dépistage préventif essentiels que tout le monde devrait passer. Il ne s’agit pas d’une liste exhaustive, mais c’est un bon début ! Passer des examens de dépistage est une habitude saine, comme les autres (bien manger, bouger, prendre conscience de ses habitudes) !

Les recommandations quant à l’âge auquel il faut se soumettre aux examens de dépistage et à leur fréquence varient en fonction des pays, et chaque personne est différente, alors il est important de parler à votre médecin pour savoir quand vous devriez passer un examen.

Il est également important de se rappeler que les examens de dépistage ne sont pas toujours utilisés pour déterminer si vous avez une maladie ou non. Ils peuvent aussi détecter les maladies au début, avant que les symptômes se manifestent ! Si l’examen de dépistage révèle un problème, vous pouvez profiter d’un traitement plus efficace, plus simple.

Pression artérielle

Qui : Tout le monde, de façon périodique, en particulier les personnes présentant des risques de maladies cardiovasculaires.

Comment : Auprès de votre médecin, ou même dans certaines pharmacies.

Pourquoi : L’hypertension artérielle entraîne de grands risques de maladie cardiaque, ainsi que des risques importants d’autres maladies graves.

Cholestérol sanguin

Qui : Tout le monde, de façon périodique, surtout ceux qui fument, qui ont un surplus de poids ou qui ont des antécédents familiaux de maladie cardiaque.

Comment : Au moyen d’un test sanguin

Pourquoi : Pour déterminer les risques de maladie cardiaque.

Cancer du côlon

Qui : Le dépistage commence habituellement à l’âge de 50 ans, mais si vous avez des antécédents familiaux, vous pourriez le commencer plus tôt.

Comment : Il existe divers examens, mais le plus souvent, votre médecin vous recommandera une RSOS (recherche de sang occulte dans les selles) tous les deux ans.

Pourquoi : Pour déceler la présence de sang dans les selles.

Dépression

Qui : Tout le monde devrait porter attention à sa santé mentale pendant toute sa vie et parler à un professionnel de la santé dès que des symptômes se manifestent.

Comment : Suivez les changements dans votre appétit et vos habitudes de sommeil et surveillez la perte d’intérêt pour les activités que vous aimiez, les sentiments de désespoir, de tristesse ou d’anxiété, les baisses d’énergie ou la difficulté à vous concentrer.

Pourquoi : La dépression peut être traitée.

Le diabète

Qui : Les personnes qui font de l’hypertension artérielle, qui sont obèses ou qui présentent des symptômes de diabète comme une soif intense, des urines fréquentes, une perte de poids inattendue, une augmentation de la faim ou des picotements dans les mains et les pieds.

Comment : Au moyen d’un test sanguin

Pourquoi : Le diabète et le prédiabète sont diagnostiqués en mesurant le taux de sucre dans le sang. La bonne nouvelle, c’est que si vous êtes prédiabétique, vous pouvez changer votre style de vie et prévenir le diabète.

Hépatite C

Qui : Les personnes nées entre 1945 et 1965, celles qui ont reçu une transfusion sanguine avant 1992 et celles qui ont déjà consommé des drogues injectables.

Comment : Au moyen d’un test sanguin

Pourquoi : L’hépatite C est la principale cause de cancer du foie aux États-Unis.

VIH

Qui : Tout le monde devrait parler à son médecin au sujet de l’examen de dépistage.

Comment : Au moyen d’un test sanguin

Pourquoi : Le VIH attaque les globules blancs du corps, ce qui affaiblit le système immunitaire.

Obésité

Qui : Tout le monde devrait surveiller son poids.

Comment : Vous pouvez utiliser un calculateur d’indice de masse corporel ou IMC (http://obesite.ulaval.ca/obesite/generalites/evaluation.php) pour déterminer si vous êtes dans l’intervalle de poids santé. Si votre IMC est trop élevé, vous pouvez en parler à votre médecin pour obtenir une évaluation et un traitement.

Pourquoi : L’embonpoint et l’obésité peuvent entraîner de graves maladies comme le diabète, les maladies cardiaques, certains cancers, etc.

Dépistage de la densité osseuse

Qui : La plupart des femmes devraient commencer à passer des examens de dépistage de l’ostéoporose vers 65 ans et les hommes, après 70 ans, mais il vaut mieux en discuter avec son médecin.

Comment : Au moyen d’un examen appelé DEXA, qui produit des images des os avec une faible dose de rayons X.

Pourquoi : L’examen peut confirmer un diagnostic d’ostéoporose avant qu’une fracture se produise, ou détecter une faible masse osseuse avant que l’ostéoporose se développe.

Examen de la peau

Qui : Tout le monde devrait examiner régulièrement sa peau pour détecter l’apparition de grains de beauté, ou des changements dans les grains de beauté existants.

Comment : Surveillez votre corps et prenez des notes ou des photos à des fins de comparaison. Si vous remarquez des changements ou en cas d’inquiétude, parlez à votre médecin.

Pourquoi : Il faut détecter rapidement le cancer de la peau.

Pour les hommes ! Cancer de la prostate

Qui : Les recommandations relatives à ce dépistage varient énormément d’un professionnel de la santé à l’autre, alors les hommes devraient discuter avec leur médecin de ses avantages et de ses risques.

Comment : Habituellement à l’aide d’un toucher rectal et d’un test sanguin.

Pourquoi : Le dépistage permet de détecter le cancer tôt et de le traiter plus facilement.

Pour les hommes ! Anévrisme de l’aorte abdominale

Qui : Personnes de 65 à 75 ans qui ont fumé, ou celles qui sont à risque selon leur médecin.

Comment : À l’aide d’un test d’imagerie (tomodensitogramme, échographie ou IRM).

Pourquoi : Le test permet de détecter un anévrisme de l’aorte, soit un renflement ou un affaiblissement des parois de l’aorte, le vaisseau sanguin qui fournit le sang au cœur. Celui-ci pourrait alors se rompre et provoquer une hémorragie interne fatale.

Pour les femmes : test Pap

Qui : Les femmes devraient passer ce test tous les 3 ans, à partir de 20 ans.

Comment : Le médecin utilise un spéculum pour élargir le canal vaginal et retirer quelques cellules de sa surface.

Pourquoi : Le test permet de détecter des cellules anormales.

Pour les femmes : mammographies

Qui : Les femmes devraient parler à leur médecin pour planifier leurs mammographies et en déterminer la fréquence. Pour les personnes à faible risque, le dépistage peut commencer vers 40 ou 50 ans.

Comment : L’examen consiste à compresser les seins entre deux plaques afin que des images puissent être capturées par rayon X.

Pourquoi : Pour une détection précoce des masses anormales.

 

Nous n’avons mentionné qu’une partie des examens de dépistage offerts, mais il est également important de surveiller sa santé dentaire, sa vue, son ouïe, etc. ! Parlez à votre médecin des examens que vous devriez passer et planifiez-les avec lui.